Bevis Martin & Charlie Youle - Simple Pottery - 2022

Production & maîtrise d'œuvre - Parc bordelais, Bordeaux (33)
Chantier participatif du 11 au 29 juillet 2022
Inauguration le 1er octobre 2022 à 17h

Dans le cadre du projet de conservation de la Chênaie, en collaboration avec le Pôle Patrimoine Végétal et Biodiversité et la Direction Générale des Affaires Culturelles, les artistes Bevis Martin et Charlie Youle ont été sollicité·es pour imaginer une proposition artistique dédiée, accompagné.es par l’association Zébra3 pour la production.

«  Ces formes sont des versions monumentales des étapes de la fabrication d’un petit pot en argile - un «  pot pincé  », un des processus parmi les plus rudimentaires dans la pratique de la poterie. Elles proposent un court récit faisant référence à un guide pas à pas d’apprentissage. Une petite boule de terre informe est lissée pour faire une sphère, le pouce est utilisé pour faire un trou et la forme est modelée par des petits pincements successifs pour créer un pot ou un bol.
Nous voulons ainsi évoquer un processus de transformation de la matière comme métaphore du vivant, révélant le travail minutieux et incessant de la nature - les plantes qui poussent, les insectes qui transforment le bois mort. Le bol fait aussi penser au contenant alimentaire, tout en rappelant le pot protecteur de jardinage. Notre œuvre se réfère à un geste basique qui donne forme à la matière. Elle propose une double lecture qui associe, non sans malice, l’art moderne à travers ses formes abstraites et des pratiques primitives, très anciennes, humbles et rudimentaires - rustiques ou enfantines.
Les sculptures jouent d’un effet de perspective, leur géométrie est l’objet d’une déformation proche  de celle d’un bas relief. De face la perception des formes et leur proportion semblent équilibrées, presque normale, en se déplaçant, elle offre une vision des volumes qui en trouble la lecture. 

Pour nous, ce genre de légère illusion situe la sculpture dans un espace mental autre - bien que l’objet existe très concrètement dans le monde, il nous offre un aspect construit par la perception et la pensée. La sculpture reste alors entre le monde de l’image et celui de l’objet.
Pour les fabriquer, nous utilisons une technique écologique avec une matière qui fournira un micro-habitat pour des mousses, des plantes, des insectes. La surface de nos sculptures aura une texture rugueuse proposant aspérités et espaces d’accroche pour susciter l’hospitalité et faciliter leur colonisation par la faune et la flore locale. 
Nous imaginons que les sculptures, envahies au fur et mesure par la nature, changeront d’apparence avec la mousse, les lichens, les petites plantes, faisant progressivement évoluer notre œuvre tout en offrant un habitat aux formes de vie. En ce sens notre proposition fait image, et révèle le soin porté à la chênaie par les jardinier·ères de la ville.  »

Bevis Martin et Charlie Youle

LA CHÊNAIE DU PARC BORDELAIS,  C’EST QUOI  ?  

Il s’agit d’un boisement de forme circulaire découpé en huit quartiers par des allées convergentes. Elle est plantée de très anciens chênes, souvent porteurs de défauts liés à leur âge et pour certains, d’une biodiversité unique sur le plan scientifique.  Les parcelles séparées par les allées sont clôturées. 
Depuis décembre 2019, 4 allées (sur 8) sont fermées au public dans la chênaie du Parc Bordelais.  
Cette fermeture est liée à la conciliation des enjeux de sécurité du public et de conservation de la biodiversité. 
Pour permettre l’usage récréatif de cette partie du parc, il a été décidé le maintien d’allées accessibles au public.

LE PARC BORDELAIS, REFUGE URBAIN POUR LES INSECTES FORESTIERS

Le vieillissement de l’arbre s’accompagne d’un enrichissement de la faune et de la flore. En effet, les cavités et le bois mort présentent un grand intérêt pour la biodiversité : on appelle ces bois morts les chronoxyles. Ils servent d’habitats et constituent une ressource nutritive pour des générations d’insectes et les animaux. Certains des insectes sont strictement inféodés au bois mort : les insectes saproxyliques.


Conception : Bevis Martin et Charlie Youle

Fabrication / maîtrise d'œuvre : Zébra3

Commanditaire : Ville de Bordeaux 

Matériaux : acier, toile de jute, terre, paille, enduit sable chaux

Dimensions : 2,05 x 2,05 x 1 m chacune

logos panneau temporaire 11_07.jpg