top of page
réalisation graphique : Countach Studio

réalisation graphique : Countach Studio

ÇA VA PAS 2, 2023, POUSH

ÇA VA PAS 2, 2023, POUSH

Palais de Tokyo

Palais de Tokyo

Palais de Tokyo

Palais de Tokyo

TXATARRA - Charlie Aubry
du 12 avril au 19 mai 2024
Fabrique Pola, 10 quai de Brazza à Bordeaux


Projet réalisé avec la participation des Apprentis Solidaires de l’AFEV : Bintou Cisse, Mathys Wincker, Loane Pastureau, Davide Bade, Hichem Elaihar, Floriane KPATIVO, Noélie Conort, Naomie Melet, Théo Varona, Hanif Tandjigora & les étudiant.es de l’EBABX : Romane Joliet, Elsa Driollet, Violette Gagliardini, Tobias Nicolet, Coline Scartoccetti, Samuel Morrissey, Meddy Levi, Sasha Alessandrello, Pierre Boutin, Manon Gaignard, Valentine Saint-Martin, Alexandra Duliere, Héloïse Aupetitgendre, Eliott Camet, lors d’un workshop du 6 mars au 12 avril 2024.

 

Inauguration ! 
VENDREDI 12 AVRIL 18:00 - 01:00
GRATUIT
Activation de l’installation artistique
Live Soum-Soum
DJ set Acide Plastique
Live machine SACRIFICE SEUL (side project Charlie Aubry)
Lancement Collaboration La Chemise Club x Charlie Aubry
Buvette Polacabana & food  

Munchies mobile (vegan)
OPA (BBQ grec)

EXPOSITION 
DU VENDREDI 12 AVRIL AU DIMANCHE 19 MAI
GRATUIT
du jeudi au dimanche I 15:00 - 19:00
Permanence de La Chemise Club

BAR POLACABANA, dès le 02 mai 
Mercredi, jeudi I 17:30 – 22:30
Vendredi, samedi I 17:30 – 00:00
Dimanche I 15:00 – 19:00

CLÔTURE COUTURE  
SAMEDI 18 MAI
19:00 - 00:00
GRATUIT
Lancement de la collection La Chemise Club
x Charlie Aubry
Programmation complète à venir
Buvette Polacabana & food
 


Plaisir de bricoler, joie de transmettre
TXATARRA, en basque « vieillerie, chose sans valeur », est une installation artistique, immersive et voyageuse, réalisée avec des jeunes en insertion et des étudiant.es de l'école nationale supérieure des beaux-arts de Bordeaux à partir de ressources issues du réemploi, lors d’un vaste atelier de création artistique et d’expérimentation numérique orchestré par l’artiste Charlie Aubry.

Durant plusieurs semaines, le groupe apprend à déconstruire les mécanismes algorithmiques, s’approprier des logiciels open source et d’Intelligence Artificielle, découvrir le plaisir de bricoler ensemble, pour imaginer des scénarios créatifs où le « faire » est au cœur du processus.

Charlie Aubry leur partage son désir d’explorer les logiques en jeu dans les technologies du numérique, mécanismes qui façonnent nos environnements familiers. La volonté de transmettre des clés de lecture simples pour mieux comprendre les incidences de ces technologies s’incarne à travers le plaisir de créer ensemble.

Véritable laboratoire de création émancipatoire, l’approche de Charlie Aubry s’inscrit dans une approche sensible, associant des technologies sophistiquées et répertoires d’objets populaires usuels. Sa création nous projette dans un univers imaginaire et futuriste qui interroge les finalités et les relations que nous nourrissons avec les techniques de l’information.


Tour d’horizon stationnaire et circuits courts
Charlie Aubry intègre de manière opérationnelle des processus s’appuyant sur le réemploi de nombreuses ressources collectées dans l’environnement proche de ses expositions. Cette économie de moyens crée une forme d’agilité qui lui permet de mobiliser, au gré des lieux qu’il parcourt, les éléments qui constituent le répertoire plastique de ses créations.

À la manière d’un sculpteur qui utilise les bois flottés offerts par les marées, il collecte dans la débauche des flots de rebus urbains, la matière utile à son propos. Cette sobriété engagée, inhérente à son mode opératoire, se matérialise le plus souvent dans des installations où la profusion interroge l’impact des activités humaines. Ici, à Bordeaux, cette dimension donne lieu au soutien de plusieurs partenaires dont l’Atelier Déco Solidaire, Amos et La Chemise Club.

L’installation TXATARRA prend place sur un plateau tournant géant. Ce socle mouvant central dans l’espace d’exposition accueille une structure qui évoque une architecture à plusieurs étages, dans laquelle évoluent, sans hiérarchies, de multiples combinaisons d’objets, matériaux, compositions plastiques. Elle est animée, comme un être vivant et autonome mue par une logique propre et énigmatique. De nombreux éléments lumineux, sonores, rotatifs ou pendulaires sont activés, déclenchés et contrôlés selon des scénarios d’apparence chaotique, fruit du travail de programmation réalisé durant les phases d’ateliers.

TXATARRA dans son ensemble offre un espace de circulation aux visiteur.euses aussi bien qu’aux invitations faites à d’autres artistes pour des temps d’activation lors de l’ouverture et la clôture du programme d’exposition.

L’installation devient un espace performatif lorsqu’elle est activée par des performeur·euses. Démontable, stockable, réutilisable, et adaptable à de nouveaux contextes, elle voyagera à Clermont Ferrand à la Tôlerie, Paris à Université de Saclay, à Toulouse à Lieu-Commun, à Rome… chaque fois réactivée par des jeunes, des artistes, des acteurs de l’insertion, du réemploi et de la valorisation des déchets.


Collaboration
La Chemise Club est une structure associative défendant un projet hybride autour du textile revalorisé. À la fois friperie, lieu culturel et studio de création textile, ses 2 années d’existence ont été ponctuées de nombreuses collaborations avec des artistes de diverses disciplines.

Sur invitation de Zébra3, La Chemise Club investit la Supérette de la Fabrique Pola en résidence de création du 12 avril au 19 mai en collaboration avec Charlie Aubry. Durant un mois, elle déménage son studio de création upcyclé, et recycle en une collection exclusive les chutes de l’installation de l’artiste.

À travers son processus de création, La Chemise Club accompagne les visiteur.euses à porter un regard sur l’exposition de Charlie Aubry.



 

co-production Université Paris-Saclay, ENS Paris-Saclay, INRIA, Académie de France à Rome Villa Médicis.

projet soutenu par le contrat de filière arts plastiques et visuels

logos txatarra_v4.png
bottom of page