Restitution à l'Espinoa - Février 2022

Restitution à l'Espinoa - Février 2022

photo © Zébra3

Restitution à l'Espinoa - Février 2022

Restitution à l'Espinoa - Février 2022

photo © Zébra3

Restitution à l'Espinoa - Février 20221.00.23

Restitution à l'Espinoa - Février 20221.00.23

photo © Zébra3

Restitution à l'Espinoa - Février 2022

Restitution à l'Espinoa - Février 2022

photo © Zébra3

Restitution à l'Espinoa - Février 2022

Restitution à l'Espinoa - Février 2022

photo © Zébra3

Restitution à l'Espinoa - Février 2022

Restitution à l'Espinoa - Février 2022

photo © Zébra3

photo © Nicolas Degrange

photo © Zébra3

photo © Nicolas Degrange

photo © Nicolas Degrange

photo © Nicolas Degrange

photo © Zébra3

photo © Zébra3

Nicolas Degrange - Master Toiles

Résidence du 27 septembre au 18 décembre 2021 - Master Toiles (Barbezieux-Saint-Hilaire, 16)

C’est à l’articulation des intérêts partagés entre l’entreprise Master Toiles, ses salarié.es et l’artiste Nicolas Degrange que Zébra3 a conçu ce projet de résidence grâce à l’aide de la DRAC Nouvelle-Aquitaine. Il offre à Nicolas Degrange l’opportunité d'approfondir ses recherches sur la déconstruction du tableau classique, en imaginant des toiles « shaped-canvas », des toiles objets, des tableaux pouvant être regardés et accrochés comme des volumes ou des sculptures.

Située dans la petite commune de Barbezieux-Saint-Hilaire en Charente, l’entreprise Master Toiles, fabricante française de toiles et de châssis haut de gamme pour artistes-peintres, est l’héritière d’un savoir-faire et d’une évolution technique et fournit aujourd’hui la grande majorité des spécialistes beaux-arts sur le marché français.

Après avoir travaillé historiquement avec les revendeur.euses beaux-arts, Master Toiles éprouve aujourd'hui le besoin d’un contact plus direct avec les artistes, de mieux comprendre leurs besoins et l’évolution de leurs pratiques, mais aussi de partager avec elleux la réalité d’un métier et de ses savoir-faire, la qualité de ses productions et le service sur-mesure offert par l’entreprise. En accueillant l'artiste Nicolas Degrange, Master Toiles poursuit l'expérience avec l'univers de l'art contemporain qu'elle a initiée en 2020 avec la "Bourse Master Toiles", afin de valoriser le travail de l'entreprise et l'interconnaissance avec celui des artistes plasticien.nes.

 

Dans son travail, Nicolas Degrange créée des dualités entre les sujets, les techniques et les matériaux. Peinture/sculpture, image/objet, intérieur/extérieur, visible/invisible... coexistent par le dialogue et l'échange entre éléments, matériaux et contextes de production.

En tant que peintre, Nicolas Degrange s’intéresse aux éléments qui constituent un tableau. La peinture et ses applications mais aussi les éléments de structure, la toile, le gesso ainsi que le châssis. Au gré de ses expérimentations, il a développé plusieurs techniques pour construire ses châssis, de manière empirique, sans vraiment connaître le véritable savoir-faire nécessaire à leur fabrication. En déplaçant son atelier au cœur de l'entreprise Master Toiles, Nicolas Degrange entame un retour à un travail de recherche sur la déconstruction du tableau classique. 

En immersion dans un contexte de production professionnel, il pourra créer en s’appuyant sur les ressources matérielles et immatérielles de l’entreprise, s'inspirant de ses recherches et des expériences partagées avec les salarié.es. Ce projet pourra investir des formes plastiques et prendre la forme d’une installation ou d’une mise en espace née de la curiosité réciproque entre l'artiste et l'entreprise.

Ce projet reçoit le soutien du programme "Résidences d’artistes en entreprises : programme 2021"  du Ministère de la Culture - DRAC Nouvelle-Aquitaine.

En partenariat avec Chabram² et la Communauté de communes des 4 B

Restitution de résidence

4 février au 4 mars 2022 - Galerie de l'ESPINOA, place des Halles - Baignes-Sainte-Radegonde (16)
Entrée libre ven. 4 fév. 18h30, dim. 20 fév. de 9h30 à 16h30 et sur rendez-vous pour les visites de groupes au 05 45 78 32 02 *

Field Recording

En 1970 avec son album Presque rien (N°1), Luc Ferrarri capture le levé du jour sur le port d’une île croate. Il s’agit d’une restitution réaliste, la plus fidèle possible, d’un village de pêcheurs qui se réveille. Par ce geste simple, de mise en retrait, le compositeur affirme que le paysage sonore est une partition préexistante à appréhender comme de la musique. Il se fait le médium d’événements et de phénomènes concrets qui définissent divers environnements sociaux-culturels. Nicolas Degrange échange l’enregistreur sonore du « field recordist » contre des « shaped-canvas » mais adopte la position d’écoute, d’attention et de documentation intrinsèques aux audio-naturalistes ou aux ethnomusicologues. À travers la peinture, la photographie et l’installation, il se penche sur certains éléments et expériences constituant le terrain qui l’accueille. En utilisant le détournement et l’appropriation l’artiste tisse des liens entre les mondes (peinture/sculpture, privé/public, matériel/immatériel) et dresse un paysage où la peinture revêt le rôle d’intermédiaire ou de témoin ouvrant à la discussion et à l’échange


Nicolas Degrange est diplômé d’un Bahcelor of Visual Art de l’Ecal en 2013, ainsi que d’un DNSEP des Beaux-Arts de Bordeaux en 2017. Il vit et travaille et à Paris. Nicolas Degrange est co-fondateur du collectif after affect et membre de l’atelier ChezKit (Pantin).

logos-degrnage.jpg
4B-nb.jpg
espinoa-nb.jpg

* Sous réserve d'autorisation d'accueil du public. Entrée soumise à la présentation d'un pass sanitaire et dans le respect des gestes barrières d'actualité.